Les règles d’or pour réussir l’isolation thermique de sa maison

Pour éviter les problèmes de fuites d’énergie et d’inconfort toute l’année, alors, il vous est recommandé de bien assurer l’isolation thermique de la maison. Cela vous garantira tous les avantages que vous attendez. Pour cela, les règles suivantes sont à prendre au sérieux.

Trouvez la racine des maux

Il est primordial de faire un diagnostic de performances énergétiques pour trouver les zones où il y a des fuites d’énergie. Une fois le résultat obtenu, vous devriez intervenir au plus vite afin d’éviter que la situation ne s’empire. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel de l’isolation pour prendre soin de votre habitation.

D’un autre côté, vous ne devez pas ignorer les traces d’humidités ainsi que les moisissures qui apparaîtront à l’intérieur des murs de votre habitation. Cela veut dire que vous avez un sérieux problème d’isolation. Cela est aussi valable si l’air est trop froid et non frais.

Optez pour la bonne épaisseur d’isolant

Afin de répondre aux exigences de la RT2012 concernant l’isolation de la maison. Vous devriez vous assurer que l’isolant que vous utiliserez dispose d’une bonne résistance thermique. Dans la plupart des cas, cela dépend de l’épaisseur de celui-ci. Ainsi, pensez à poser un isolant dont la valeur thermique ne soit pas inférieure à celle de votre paroi. Il vous est alors conseillé de bien lire l’étiquette sur l’isolant avant de valider votre choix.

Avoir une vision globale de la situation

Une vision globale vous permettra d’agir correctement pour éviter les pertes d’énergie dans chaque pièce. Cela vous permettra aussi de faire l’isolation thermique de votre habitation tout en faisant des économies. N’oubliez pas que la qualité de l’air dans votre habitation ne dépendra pas uniquement de la qualité de l’air qui entrera, mais aussi de la manière dont vous isolerez les pièces. L’orientation des fenêtres devrait aussi être prise en compte sinon vous n’aurez pas les résultats que vous attendrez durant l’isolation.

Ne négligez pas les aides financiers

Lorsqu’il s’agit de faire l’isolation de la maison, les aides financiers ne sont jamais à écarter. Effectivement, ce genre d’aide vous sera offert à condition que vous fassiez les choses comme il le faut. Parmi les aides que vous pourriez avoir, le CITE, ou le financement de l’ANAH, mais aussi la réduction du TVA.

Les cas particuliers

Veuillez noter qu’un isolant posé en continu sera plus performant qu’une isolation interrompue par une ossature. En cas, d’une ossature en bois, vous pourriez garder 80 % de la valeur R de votre isolant. Tandis que pour une ossature en métal, le taux que vous devriez retenir ne serait que 50 %.

Pensez aussi à faire une isolation depuis l’extérieur si vous ne voulez pas changer le design de votre mur de pierres apparentes. N’hésitez pas à faire un arbitrage entre le côté esthétique et le confort de la maison au cas où vous en auriez besoin.

Maintenant que vous avez une idée de ce que vous devriez faire pour l’isolation thermique de votre habitation. Vous n’aurez plus qu’à vous rendre auprès d’une entreprise professionnelle pour faire la réalisation des travaux.