quand remplacer la chaudière ?

La chaudière vient jouer un grand rôle dans notre maison, et notamment, elle nous permet de bien bénéficier d’une bonne quantité de chaleur. Pourtant, il vient un moment où il est nécessaire de procéder au remplacement de notre chaudière pour faire l’achat d’un modèle qui soit fonctionnel quand la nôtre ne l’est plus.

Quel âge a votre chaudière ?

Même si cela peut varier d’un cas de figure à l’autre, il est vivement recommandé de procéder au remplacement d’une chaudière lorsque celle-ci dépasse les 15 ans. En effet, passé ce stade, bon nombre de chaudières ne sont plus considérées comme pouvant fournir des capacités de chauffage qui soient optimales. Il tient cependant à vous d’observer si oui ou non votre chaudière est encore efficace. En outre, aucune loi ne vous contraint de faire le remplacement d’une chaudière si celle-ci a plus de 15 ans.

C’est le cas même si celle-ci ne répond plus aux critères actuels en termes de performances énergétiques. Ces règles ne concernent que les modèles neufs à mettre en place, et tant qu’elle parvient encore à vous tenir au chaud, vous avez le droit de la garder. Par contre, si vous avez une chaudière qui a 15 ans ou plus, il faudra vous préparer à faire l’acquisition d’un nouveau modèle, car il est rare que celle-ci puisse rester encore utilisable passé cette période.

Les performances et l’entretien

Pour la chaudière, celle-ci reste à un pic élevé de production de chaleur pendant plusieurs années, et quand elle se rapproche de sa fin de vie, la quantité de chaleur produite se met à progressivement baisser. On utilise le terme rendement pour évoquer le rapport entre la quantité d’énergie consommée et la chaleur qui est produite par la suite. Une fois que le rendement est en dessous de 75%, les professionnels vous conseillent de procéder à un remplacement de votre chaudière.

On doit également se pencher sur les nécessités de faire un entretien sur votre chaudière. Si les tâches d’entretien ainsi que les réparations deviennent de plus en plus fréquentes mais sont de moins en moins efficaces, c’est un mauvais signe. Cela pourrait signifier qu’il est temps de vous tourner vers le marché pour trouver un remplacement pour la chaudière. En outre, tenter en vain de réparer votre ancienne chaudière pourrait vous couter plus cher que le simple fait d’acheter une chaudière neuve et fonctionnelle.

Des besoins différents en chaleur

Les changements qui peuvent avoir lieu dans la maison sont nombreux, et parmi ceux-ci, on peut mentionner le fait de rajouter une aile ou d’autres éléments comme une véranda close. Quand on fait cela, il peut être nécessaire de faire l’acquisition d’un nouveau modèle de chauffage qui dispose de la puissance requise pour chauffer toute la pièce. Garder votre ancienne chaudière si jamais celle-ci n’est pas en mesure de fournir la chaleur requise pour l’ensemble de votre maison. C’est aussi une bonne opportunité de vous en défaire avant qu’elle ne commence à défaillir, et cela risque de vous poser souci de le faire bien plus tard.